Reconnaître les causes fréquentes de l’Intoxication alimentaire

intoxication

L’intoxication alimentaire est une maladie assez courante. Différentes causes en sont à l’origine. Il est bien de connaitre quelques unes d’entre elles et les moyens de prévention.

Les causes de l’intoxication alimentaire

Les germes pathogènes microbiens (bactéries, virus), fongiques et parasitaires entrent en première ligne des causes fréquentes de l’intoxication alimentaire. Ces germes peuvent la provoquer directement ou par l’intermédiaire de toxines qu’ils sécrètent. D’autres substances peuvent aussi être en cause : les champignons vénéneux, certaines baies et racines toxiques, des substances chimiques toxiques comme les insecticides. Il est possible également que la maladie se déclare à la suite de l’ingestion de gibier ou de poissons qui ont été intoxiqués après avoir ingéré des substances toxiques. Autre cause encore : la consommation d’aliments, en conserve ou non, qui ont dépassé leur date de péremption. La maladie apparait après ingestion d’aliments ou d’eau contaminés. Il y a un temps de latence dite incubation. Plus courte est ce temps d’incubation, plus grave est la maladie. Le pronostic vital peut être engagé, nécessitant une prise en charge médicale en urgence. Mais les symptômes principaux sont : nausées, vomissements et diarrhée. En général l’évolution est bénigne. Il suffit de boire abondamment pour compenser les pertes en eau et sels minéraux.

Mesures de prévention contre l’intoxication alimentaire

La plupart de ces intoxications alimentaires sont classées parmi les maladies dites des mains sales. La prévention passe par une bonne hygiène des mains. Se laver à l’eau et au savon après être allé aux toilettes, avoir changé les couches de bébé ou touché des animaux. Le faire systématiquement avant la préparation des repas ou de les servir. Pour les repas à consommer crus, un lavage minutieux est requis. Pour la préparation de la mayonnaise maison, préférer les œufs de poule à ceux des autres volailles. Sa coque est plus résistante à la pénétration des microbes. Il faut les choisir bien frais. Pour les repas cuits, faire attention à la température et la durée de cuisson. Les denrées périssables doivent être consommées de suite. Pour l’eau de boisson, s’il y a forte suspicion de contamination, la porter à au moins 75°C pour tuer la plupart des germes dangereux. Pour les aliments à conserver, prêter une attention particulière à la chaine de froid. Pour les denrées en conserve, dès que la boite est bombée, il faut la jeter impérativement. Enfin, toujours vérifier les dates de péremption.

vertus de la basilic sur la santé

Les principaux vertus de la basilic sur la santé

Le basilic est une plante très parfumée ayant à la fois des propriétés médicinales et des propriétés culinaires. Il compte […]

pesticide

Santé humaine et pesticides : Quels impacts ?

Étant constitué de produits chimiques, il est évident que les pesticides nuisent à la santé de l’humain surtout s’il y […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *